il y a 1 mois par Stéphane Cazat
4.62/5 (8 votes)

Test imprimante 3D ALFAWISE U30 PRO, un bon choix tout simplement

MA NOTE: 4/5

Alfawise a réussi le pari de devenir un acteur reconnu dans le domaine de l’impression 3D notamment avec les modèles U20 et U30. La marque ne s’endors pas sur ses lauriers pour autant. Tout en faisant évoluer sa gamme avec de nouvelles imprimantes, elle revisite aussi ses best off. C’est le cas avec la dernière U30 PRO qui se veut une U30 encore améliorée. En voici le test.

L’impression 3D est en pleine démocratisations.

  • Les nouvelles générations d’imprimantes 3D ne sont plus réservées à un public expert en informatique et mécanique de précision. Faciles à assembler, elles sont à la portée de débutants en utilisation courante.
  • Leur rapport qualité prix n’a cessé de s’améliorer. Un budget de 200€ en poche offre de très belles opportunités d’équipement.
  • Les bibliothèques d’objets à imprimer croissent en quantité et en qualité pour qui ne se sent pas capable de construire ses propres modèle 3D.

Ce n’est pas la dernière Imprimante U30 PRO de Alfawise ici en test qui contredira ces propos car pour moins de 200€, elle en offre beaucoup. Voici mon avis sur ce dernier modèle.

Une U30 améliorée

Comme indiqué en introduction, l’imprimante ALFAWISE U30 PRO de ce test est une évolution du modèle U30 que j’ai testé en début d’année. J’avais apprécié de l’assembler et ainsi découvrir un des axes de l’impression 3D qui est le fait le toi même (DIY).

Sa compacité m’avait séduit après avoir pu évalué le modèle U20 bien plus volumineuse. L’encombrement d’une imprimante 3D est un aspect qu’il ne faut pas négliger et dans ce cas il est raisonnable.

U30 / U3P PRO, des modèles très proches
U30 / U3P PRO, des modèles très proches

Trouver des axes d’amélioration sur un produit performant a dû être un challenge pour les ingénieurs ALFAWISE / LONGER, la société partenaire de Alfawise. Elle est vendue par Longer sous le nom LK4 PRO.

La U30 PRO réutilise une grande partie des pièces de la U30. Esthétiquement elle garde le même look rouge et noir, tout métal et la même conception compacte.

Comacte car le bloc alimentation/carte mère est toujours intégré sous le plateau avec le porte bobine de fil qui se situe au-dessus du portique. Ce positionnement réduit l’encombrement mais aussi permet une alimentation de l’extrudeur avec moindres risques de blocage du fil.

Le grand écran, la partie émergée de l'évolution
Le grand écran, la partie émergée de l’évolution

La U30 Pro se distingue au premier regard de la précédente U30 par son écran bien plus grand.Toujours tactile, Il est maintenant de diagonale 4,3 pouces contre 2.8 sur la Alfawise U30.

Les autres évolutions sont moins visibles : elles portent principalement sur l’usage de moteurs silencieux et l’implémentation d’un nouveaux firmware.

CaractéristiqueAlfawise U30 PRO
Technologie dépôt de matière fondue, extruder simple
Assemblage 1 à 1.5 heures
Volume de construction 22 x 22 x 25 cm
Diamètre Buse 0,4 mm
Vitesse Max 120 mm/s (recommandé 70)
Hauteur Couche 100 à 400 microns
Type Filament ABS / PLA / TPU/ ...
Température Buse 250° max
Plateau Chauffant 100° max
Capteur Fin de filament Oui
Protection coupure courant Oui
Ecran 4.3 pouces couleur tactile 480*272
Precision axes XY-axis 0.0125mm
Precision Z 0.0025mm
Voltage 24V
Type alliage d’aluminium
Lecteur Carte MicroSD
Connecteur USB
Système Marlin
Dimension 42.5 cm x 40.2 cm x 50.5 cm
Poids 7,8kg
Logiciel fourni Cura
Prix 200€

Semi assemblée

L’imprimante U30 Pro est bien protégée dans le carton ce qui évite les incidents de transport. C’est un modèle dit semi assemblé. Il ne demande qu’environ 1H30 de montage. C’est principalement pour réduire les coûts de transport et d’emballage que les fabricants livrent leur imprimante 3D sous cette forme qui vous demande un peu d’effort.

Au travail
Au travail

Tous les outils sont fournis pour le montage mais seul un minuscule bout de fil PLA est fourni pour vos premiers tests et non pas une bobine. J’aurais aussi apprécié d’avoir une spatule offerte pour le décollage des impressions.

Pensez à la documentation sur la carte mémoire !
Pensez à la documentation sur la carte mémoire !

Pour le montage le réflexe est d’utilisé le feuillet de montage rapide couleur avec photo. Mais sachez qu’il y a une aussi une vraie documentation complète pas à pas sur la carte MicroSD. La plupart des personnes, moi y compris, découvre ce document au moment d’installer le logiciel soit trop tard.

Le montage de la U30 PRO aura été d’autant plus simple pour moi qu’il est un copié collé de ce que j’avais fait pour ma U30. Je n’ai rencontré aucune difficulté et je ne suis pas très doué en montage si cela peut rassurer.

Voici les neuf étapes principales. En fait, seule la partie haute est à assembler sur le bloc inférieur soit le portique avec bloc tête et moteurs, courroie, support bobine, écran et plateau.

1/ Assemblez les deux profilés aluminium droite et gauche du portique. Très simple, juste à visser 4 vis.

JPEG - 52.5 ko

2/ Montez l’axe X. C’est la barre sur laquelle se déplace la tête de gauche à droite. Cette partie du montage est la plus longue. Il faut bien visualiser quelles pièces s’assemblent et dans quel sens via les photos. La barre propose des trous de détrompage et il n’y a aucune pièce à forcer.

JPEG - 39.6 ko

La courroie est plus simple à monter qu’il n’y parait. Il faut la tendre modérément, la bloquer par des colliers et ajuster la tension via la petite pièce rouge en bout au besoin.

JPEG - 69.1 ko

3/ Placez le portique de l’axe X et fermez le haut.

JPEG - 59 ko

4/ occupez-vous de l’axe Z haut / bas. Le déplacement se gère via une tige filetée. Un capteur est à placer pour empêcher le bras de descendre trop bas.

JPEG - 107.8 ko

5/ Connectez le tube téflon qui apporte le fil à la tête d’impression (extrudeur bas).
6/ placez le plateau en aluminium sur ses ressorts. Vissez en position médiane.
7/ Câblez. Chaque moteur doit recevoir ses câbles. C’est simple sous réserve de bien avoir en tête les axes X/Y/Z. Comme il y a des détrompeurs, vous ne risquez pas de faire un branchement erroné.
8/ Montez l’écran. Ce dernier peut en théorie être positionné tant à droite qu’à gauche. Dans la pratique, pour des raisons de longueur de câble, il ne pourra l’être qu’à gauche. L’écran de la U30 Pro est plus simple à assembler que celui de la U30 car il s’agit d’un connecteur plastique à brancher et non plus une nappe à glisser sous un connecteur.
9/ Placez le support de bobine et le plateau en verre.

L’ensemble des mouvements des chariots, quand animés à la main, ne doit être ni trop serré ni trop lâche. Les clés fournies vont permettre des serrages au besoin.

La U30 PRO est compacte - ici sur une commode
La U30 PRO est compacte - ici sur une commode

A cet instant, la différence U30/U30 PRO apparaît comme un plus grand écran ainsi que quelques câbles mieux rangés mais Alfawise n’aurait pas utilisé ce suffixe « Pro » juste pour cela.

Des évolutions certaines

Ergonomiquement tout d’abord : sur l’imprimante U30 PRO, le lecteur de carte mémoire et la prise USB sont situées non plus à l’arrière mais sur le côté gauche. C’est un point de détail cependant bien pratique pour ne pas insérer en aveugle la minuscule carte qui contiendra vos fichiers d’impression.

Une autre différence plus fondamentale apparaît à la mise sous tension. L’interface graphique de l’imprimante a été entièrement refondue.

L'interface utilisateur
L’interface utilisateur

Derrière cette nouvelle ergonomie se cache un nouveau logiciel qui se trouve être fameux firmware Open Source MARLIN. Le constructeur a donc décidé de ne plus proposer son micro logiciel maison, mais celui de la communauté. C’est une tendance de fond dans l’impression 3D avec d’autres constructeurs comme Creality qui font de même. Cela signifie qu’il est possible de télécharger le code source du logiciel pour lui apporter des améliorations.

Soyons clair, ce n’est pas à la portée de tout un chacun de modifier le code interne et celui de l’écran.
L’imprimante est encore très récente mais j’’espère l’intégration d’un mode de leveling semi automatisé que permet Marlin que certains savent déjà faire en mode de commande.

JPEG - 128.9 ko

Les écrans de la U30 sont simples à comprendre et à utiliser car tactiles. Le principal affiche l’état et l’avancement de l’impression. Un second permet de prendre le contrôle fin des paramètres comme la vitesse et température. C’est très pratique pour imprimer par exemple les premières couches plus lentement sans toucher au modèle.
Il y a aussi un menu pour effectuer le nivellement du plateau et charger/décharger le filament.

Publicité « optimiste »

Si vous venez à regarder les annonces publicitaires autour de la U30 Pro vous verrez qu’elle est indiquée comme si silencieuse que vous pourriez dormir à côté.

Il ne faut pas exagérer !
Il ne faut pas exagérer !

Ce n’est pas la réalité.

Oui, c’est effectivement le cas pour ce qui est des moteurs pas à pas TMC2208 qui sont très silencieux. Vous n’entendrez quasi pas les déplacements de la tête lors de l’impression.
De même pour le ventilateur de la buse dont le bruit est maîtrisé. Par contre le constructeur a complètement oublié celui du bloc carte mère qui reste bruyant constamment. Situé à l’extérieur , il tourne trop vite.

Le petit ventilateur directement accessible faudrait ralentir car trop bruyant
Le petit ventilateur directement accessible faudrait ralentir car trop bruyant

Il semble que ce soit un problème de voltage (ventilateur 12 volts alimenté en 24) qui en est la cause. J’ai commandé un nouveau modèle pour voir s’il y a matière à corriger.

A l’usage satisfaisante

Le logiciel Slicer fourni sur la carte est un ancien Cura 15 avec un profil. Vous pouvez maintenant télécharger la dernière version de Cura. Elle contient de base la U30 (identique à la PRO en commandes).

L'interface utilisateur est soignée

Pour débuter et confirmer le montage, je vous recommande d’imprimer les fichiers exemple GCODE sur la carte.

Les premiers trophées, fichier sur la carte
Les premiers trophées, fichier sur la carte

Alfawise livre juste de quoi confirmer la chauffe de la buse. Les filaments PLA et ABS se trouve partout. Comptez une vingtaine d’euros pour un kilo de filament PLA par exemple sur Amazon.

La montée en température du plateau et de la buse sont rapides. L’alimentation est en 24 volts et pas seulement 12V ce qui explique cette bonne performance.

La mise à niveau du plateau, le point majeur pour une impression réussie
La mise à niveau du plateau, le point majeur pour une impression réussie

Sans être parfait, le plateau fourni est suffisamment plat pour que l’impression se passe bien une fois nivelé. Le revêtement du plateau, buildtak, accroche fort ce qui limite les problèmes de décollement.

La qualité d’impression est satisfaisante Les effets d’escaliers sont limités sur les pièces imprimées. Je ne sais pas si l’ajout de TL smoother supplémentaire serait de nature à encore améliorer la qualité.
L’imprimante est bien étalonnée ce que j’ai pu vérifier en imprimant des pièces de mesure.

J’aurais à cette date imprimé une trentaine de pièces avec quelques échecs lié à un mauvais export de CURA. Je suis à mon niveau de débutant confirmé et satisfait.

pour rendre plus objective la mesure de qualité, j’ai tenté l’impression du benchmark 3D Kickstarter

Le benchmark 3D Kickstarter m'a déçu mais je pense à un problème de découpe
Le benchmark 3D Kickstarter m’a déçu mais je pense à un problème de découpe

Le premier essai aura été catastrophique en raison d’un filament mal conservé et un plateau que je n’avais pas nivelé avant l’impression.

Le second (photo en cours de transfert) est très bon. Je vais maintenant mesurer le score via le benchmark.

J’ai expérimenté un souci de rupture de filament avec une bobine de mauvaise qualité ce qui m’a permis de valider la détection de fin de filament qui fonctionne.

Plus Grand Public que PRO

Sans grande surprise, l’imprimante U30 PRO est à la mesure de sa sœur U30, un produit fiable que je recommande comme débuter.
Autour de 190€ à écriture de ce test, elle est cependant 40€ plus chère que la précédente génération (mes bons plans imprimantes 3D) ?. Vous pourrez donc vous poser légitiment la question de quel modèle choisir.

Pour ce supplément, vous aurez un produit un peu plus ergonomique, plus silencieux et possiblement plus évolutif grâce au firmware Marlin. Cela reste encore une promesse mais la communauté autour des imprimantes 3D est grandissante.

Bon plan Alfawise U30 PRO

Si vous cherchez à acheter ce produit au meilleur prix, je vous engage à lire mon bon plan en cours : Imprimante 3D Alfawise U30 PRO, la meilleure pour se lancer à 190€

4/5 MA NOTE

Alfawise U30 PRO, LE VERDICT :

Et si vous vous mettiez à l’impression 3D. L’imprimante Alfawise U30 Pro se pose comme un des meilleurs modèles 2019 pour se lancer et bien plus.

Les plus
Qualité fabrication
Grand écran
Firmware évolutif
Moteurs silencieux
Chauffe efficace
A améliorer
Ventilateur alimentation bruyant
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.62/5)
8 votes
Imprimante 3D FDM Alfawise Imprimante 3D

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 2 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • Ronan 5 novembre, 22:19

    Bonjour,
    Quelles sont les dimensions du ventilateur trop bruyant, du bloc carte mère ?

    Répondre

  • Alex 15 octobre, 19:42

    Bonjour
    As tu trouvé un ventilateur plus silencieux pour l’ Alfawise U30 Pro ? J’attend la lien’e dans quelques jours commandée après ton test.

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom