il y a 2 semaines par Stéphane Cazat
4.97/5 (2 votes)

TEST JBL Link Bar, la barre de son sous Android TV, unique mais imparfaite

MA NOTE: 3/5

Annoncée il y a un an et mainte fois repoussée, la barre de son JBL LINK BAR sous ANDROID TV a enfin été mise sur le marché mi 2019. Il me tardait de pouvoir tester cet appareil hybride plein de bonnes idées.

Les télévisions actuelles, quand bien même de bonnes marques, souffrent de deux défauts : le premier côté audio avec généralement des haut-parleurs si fins qu’ils ne peuvent faire de miracle en restitution sonore, le second au niveau intelligence : une large partie du marché des TV ne dispose pas d’un système SmartTV pour profiter des applications phares type Netflix, Mycanal ou encore Amazon prime vidéo.

JBL est le premier constructeur à corriger ces deux défauts avec sa barre de son JBL Link Bar. L’idée est séduisante d’autant que le système sélectionné n’est autre que AndroidTV, devenu au fil des mois la référence des systèmes pour les BOX TV.

JPEG - 83.2 ko

Au meilleur prix actuel, la JBL LINK BAR est au tarif de 359€10 sur la boutique officielle JBL via le code réduction VOUCHERCODESJBL10.
Ce prix est plus élevé que celui d’une barre audio simple associée à une box AndroidTV qui coûterait une soixantaine d’Euro.

De quoi augmenter mon niveau d’exigence sur cette intégration.

Un look habituel

Au déballage, rien ne permet vraiment de savoir que la barre de son JBL est un modèle spécial.

Dans la boite, le constructeur livre une télécommande, un câble audio, des pattes de fixation murales, une documentation et un gabarit de pose.

Dans la boite
Dans la boite

La barre audio est de forme rectangulaire et mesure 1,02 m * 6 cm * 9,3 cm et pèse 2,5 kg avec un revêtement tissus.

La barre au sortir du carton
La barre au sortir du carton

La JBL LINK BAR dispose de six haut-parleurs : deux tweeters de 20 mm et quatre HP de 4,4 x 8 cm). La puissance totale est de 100 W. Chaque côté propose une bouche pour amplifier les basses.
Elle est effet vendu sans caisson. Un caisson additionnel est possible en option. Par contre, cette génération de barre ne permet pas d’utiliser des haut-parleurs satellites.

Un design agréable
Un design agréable

Quelques boutons sont présents au-dessus de la barre pour piloter les actions les plus importantes :

  • Sélection de la source
  • Sélection du Bluetooth
  • Volume
  • Micro coupé pour désactiver l’écoute de l’assistant Google.
JPEG - 49.3 ko

L’ensemble de la connectique est placé en dessous. Elle est presque complète avec une prise audio optique numérique, une prise audio analogique jack, une prise Ethernet 100 mega, 3 entrées HDMI 4K dont une compatible ARC pour recevoir le son de la TV tout en pouvant diffuser l’image. Il y a aussi une prise de maintenance au format USB-C.

La connectique ... sans USB
La connectique ... sans USB

« Presque complète » car, contrairement à une BOX TV classique, la JBL LINK BAR est dépourvue de prise USB. C’est une mauvaise surprise que je n’avais pas vu lors de l’annonce du produit.

L’absence de prise USB, c’est l’impossibilité d’accéder à du contenu ordinaire, musique ou vidéo, situé une clé USB, un disque externe ou lecteur de carte mémoire. C’est aussi une difficulté supplémentaire pour installer des programmes Android manuellement (« Sideload »).

La télécommande est de bonne facture
La télécommande est de bonne facture

La barre JBL LINK BAR est livrée avec une télécommande Bluetooth. Elle est convenable avec raccourcis vers Netflix, sélection de source HDMI , Optique/Aux ou Bluetooth et pilotage du volume.

Comme à l’habitude, il y a moyen de se déplacer dans les menus de sélectionner, de retourner en arrière ou de lancer l’assistant vocal.

Une installation simple

La barre de son JBL se met en service rapidement. Une fois raccordée en HDMI à votre TV via la prise ARC, l’assistant Google prends le relais.
Il faut préalablement jumeler la télécommande.
Une fois un réseau reconnu, la LINK BAR se met à jour avec le dernier Firmware.

Mise à jour au démarrage
Mise à jour au démarrage

Apparaît ensuite l’interface d’AndroidTV.

AndroidTV en version 9/PIE

Il s’agit d’un OS version ANDROID 9 PIE avec patch de sécurité de juillet 2019.

JPEG - 74.9 ko

Aucun paramètre supplémentaire niveau audio ou image n’est proposé par JBL. Nous sommes bien loin de ce que propose la NVIDIA SHIELD TV en enrichissement paramètres.

Pas de réglages propres à la barre, déception
Pas de réglages propres à la barre, déception

JBL installe quelques applications supplémentaires dans son firmware. Il est possible de les désinstaller sans effort. Tant mieux car le stockage disponible n’est que de 4 GO. La mémoire vive est de 2GO.

Petit stockage donc ici qui de plus n’est pas extensible en raison de l’absence de port USB ou carte microSD. Cette limite ne sera pas critique pour les applications, peu gourmandes en stockage. Par contre, elle limite fortement les possibilités en matière de jeux bien plus gourmands en stockage.

Une mémoire vive et de stockage assez faible
Une mémoire vive et de stockage assez faible

Le processeur qui anime la JBL LINK BAR m’est inconnu. Tout au plus j’ai plu déterminer qu’il s’agit d’un cortex A-53 (un Amlogic S905 ?).

Netflix, MyCanal et Molotov au rendez-vous mais pas Amazon Prime Vidéo
Netflix, MyCanal et Molotov au rendez-vous mais pas Amazon Prime Vidéo

Pas d’Amazon Prime Vidéo

Via le Playstore AndroidTV, j’ai pu installer mes applications classiques de test : Molotov TV, MyCanal et Netflix niveau vidéo. Elles sont fluides en usage avec une bonne qualité d’image. Netflix se lance en version FullHD mais pas 4K.

Le Playstore de la JBL LINK BAR ne propose pas AMAZON PRIME Vidéo. J’ai donc entrepris de l’installer manuellement.

L'astuce pour envoyer des APK à distance

Pour cela, je vous recommande d’utiliser TEAMVIEWER Quick Support déjà installé sur la box. Ce logiciel vous permet d’envoyer à distance des fichiers, et donc des APK d’application, sur la barre JBL LINK.

Malheureusement, aucune des deux versions possibles d’AMAZON PRIME Vidéo en ma possession ne fonctionne sur la barre JBL (saccade ou pas de son).

Étrange et signe d’une compatibilité inférieure à une box TV AndroidTV classique comme la XIAOMI MI TV BOX. Le logiciel KODI a refusé par ailleurs de lire mes vidéos 4K présentes sur mon NAS. Le Chipset pourrait être en cause.

OK Google, Allume la télé

L’attrait de la barre de son JBL LINK BAR est son assistant vocal intégré.
Elle est pilotable à la voix sans devoir presser un bouton sur la télécommande. En prononçant un « Ok Google », il est possible de faire l’équivalent de ce que permet une enceinte autonome à commencer par la gestion du volume.

Piloter sa barre à la voix est (presque) possible
Piloter sa barre à la voix est (presque) possible
JPEG - 49.7 ko

La barre de son AndroidTV JBL est plus riche que tout assistant actuel niveau application. Il devient possible de lancer directement un programme avec son nom : un « Ok Google, lance (nom de la serie/films) sur NETFLIX ou MyCanal, met »xxx« sur Youtube » ou encore Lance « nom de la chanson » de « nom de l’artiste » sur Spotify fonctionne directement.

Par contre, impossible de se positionner sur une chaîne TV en direct sur MyCanal alors que cette possibilité fonctionne sur un assistant Google NEST HUB.

Les fonctions classiques fonctionnent telles que le pilotage d’appareils domotiques ou interrogations diverses.

Globalement la réactivité de la box est inférieure à celle d’un Google Home. Il y a un temps de réaction parfois important et j’ai eu de plus quelques rares blocages.
Régulièrement, un autre assistant Google dans votre maison vous répondra avant ma JBL LINK BAR.

L'activation de l'assistant Vocal se manifeste par 4 diodes
L’activation de l’assistant Vocal se manifeste par 4 diodes

Ce sont les choses les plus simples qui sont appréciables comme la possibilité de pouvoir allumer et éteindre la TV à la voix. Je n’ai par contre pas réussi à commuter la source d’entrée vers HDMI ou Bluetooth. A savoir que des petits malins ont publiés des albums avec le nom HDMI1 ou encore Bluetooth sur Spotify ce qui fait lancer leur lecture lors de mes essais !

Autre limite actuelle, la barre de son JBL n’est pas reconnue comme un périphérique audio dans Google Home donc impossibilité de grouper des enceintes ensemble. Cette limite est du côté de Google mais réduit un peu l’intérêt de la solution.

La JBL LINK BAR N'est pas reconnue come une enceinte
La JBL LINK BAR N’est pas reconnue come une enceinte

En général avoir plus de possibilité de contrôle à la voix rendrait une barre audio de ce type incontournable. C’est un travail qui demande à la fois celui de Google, de l’éditeur du logiciel et du fabricant de matériel.

La barre est également compatible Chromecast.
Je n’ai cependant pas pu streamer à partir de toutes les applications. Certaines comme MyCanal ne voient pas la barre dans la liste des récepteurs.

Et niveau audio ?

Étonnant d’attendre la fin de ce test de la barre JBL pour parler de la qualité audio !

Sauf qu’avec la signature JBL, difficile d’imaginer une grosse déception. Le son de la JBL LINK BAR est clair, bien défini et somme toute pas mauvais au niveau des basses à considérer l’absence de caisson. Les différents haut-parleurs séparent bien les fréquences. Les dialogues ressortent bien.
Mais il y a quelques soucis. J’ai eu de temps à autres des microcoupures dans la diffusion audio que j’espère voire corrigées dans une prochaine mise à jour de logiciel.

Un bilan mitigé

La barre de son TV JBL LINK BAR est un produit unique sur le marché. Une bonne idée a priori complexe si on considère le temps qu’il aura fallu à JBL pour finaliser son produit.

Est-ce une réussite ? Partiellement niveau matériel avec une configuration limitée en mémoire avec une absence de port USB. Limitée aussi niveau logiciel avec quelques bugs et latences niveau reconnaissance vocale. Pour le prix actuel, 350€ au moins cher et 399€ généralement, il sera aujourd’hui plus optimal d’acheter une barre audio plus ordinaire et de la coupler avec une Xiaomi MI BOX ou mieux encore une NVIDIA SHIELD TV.

La JBL LINK BAR Est une première génération. J’espère que le fabricant va continuer à investir et ,nous proposer prochainement une barre de même nature qui aura corrigé ces défauts de jeunesse.


3/5 MA NOTE

JBL Link Bar, LE VERDICT :

L’intégration d’un système AndroidTV dans la JBL LINK BAR est une bonne idée. Malheureusement, cette première génération est imparfaite et à ce niveau de tarif, supérieure à celui d’une barre de son ordinaire associée à une BOX TV 4K, difficile de s’engager.

Les points Forts
La seule barre Audio AndroidTV
Qualité audio
Les points Faibles
Pas de prise USB
Stockage faible
Micro coupure audio
Incompatibilité Amazon Prime
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.97/5)
2 votes
BOX 4K ANDROID Box TV 4K

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 2 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • humungus 25 novembre, 21:41

    Oui, c’est un peu le constat que je fais depuis 1 an et demi. Il semble que les produits compatibles Google Homme soient moins souvent mis à jour et pas aussi réactifs que ceux de la marque éponyme. Dommage, car pour le coup, JBL est capable de faire tellement mieux. Dommage. Est-ce que cela veut dire que nous devions attendre une barre de son Google ?

    Répondre

  • Florent 29 juillet, 08:37

    Bonjour,

    JBL font ils d’autres produits sous android TV ?

    Avez vous un retour sur la correction des bugs et les mises à jours d’O.S. ? (Exemple produits philips jamais maintenu -> Marque en black list)

    Merci d’avance !

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom