Test Xiaomi MI TV BOX S, la box Android TV 4K (...)

Test Xiaomi MI TV BOX S, la box Android TV 4K indispensable


Dans le petit monde des Boitiers TV Android, la MI BOX 3 de Xiaomi tient le haut du classement depuis plus d'un an. Pour moins de 50€, ce petit lecteur multimédia 4K, facile à piloter via sa télécommande, fait un carton pour remplacer les décodeurs TV Internet bridés de nos opérateurs. Xiaomi ne pouvait pas rester sans faire évoluer sa solution et il aura profité de l’événement MADE BY GOOGLE 2018 pour annoncer sa nouvelle BOX 4K, la Xiaomi MI BOX S que voici en test.

MAJ 22/03 : La MIBOX S reçoit une mise à jour qui lui permet d’ajuster automatiquement son taux de rafraîchissement écran à celui de la source ! Une bonne nouvelle pour son usage en home cinéma pour éviter les effet de soubresauts qui se produisent quand le film n’a pas le même taux d’image que celui par défaut de la box.

Commandée lors d’un mon bon plan chez Gearbest à l’occasion du Black Friday pour mon test, j’aurai eu la bonne surprise de recevoir ma Xiaomi MI BOX S en 15 jours environ ce qui, en regard de la période surchargée de commande, est très rapide.

La nouvelle Xiaomi MI BOX S

Si la Xiaomi MI BOX S vous intéresse, je vous recommande de suivre mon bon plan qui est régulièrement actualisé en fonction des offres spéciales : Xiaomi MI BOX S, meilleure box 4K AndroidTV économique Certifiée Netflix 4K à 62€99

 Une Mi BOX S utile à tous

Certains d’entre vous se demandent surement ce qu’est cette fameuse nouvelle Box TV Xiaomi et l’intérêt que cela pourrait avoir pour eux. Sa cible est dépasse les passionnés de High-tech et elle aura du sens dans la plupart des foyers.

En bref, la Xiaomi MI BOX S est un petit appareil à placer au côté de votre TV.
Elle apporte alors des services tels que ceux que vous pourriez espérer d’un décodeur TV ADSL/FIBRE ou d’une bonne TV connectée.

  • Réception des chaines de la télévision TNT via Wifi sans frais ce qui sera ideal pour équiper une TV sans payer de location pour un décodeur de Box TV.
  • Accès aux TV de rattrapage pour les chaines nationales
  • Usage Netflix sans limite
  • Compatibilité MyCanal pour profiter simplement de votre abonnement Canal Plus ou Canal Plus Panorama offert avec certains abonnements Free.
  • Accès à Amazon Prime
  • Accès à de l’IPTV
  • etc.

Sans compter la possibilité de lecture multimédia de films HD et 4K via support USB ou réseau, d’écoute de musique via Deezer/Spotify/Tunein, la possibilité de jouer ou de piloter votre domotique.

Le tout avec une télécommande simple a reconnaissance vocale.

Non, ce n’est pas la nouvelle Freebox 4K de Monsieur Niel mais ce que permet la Xiaomi MI BOX S, le seul boîtier TV économique du marché sous ANDROID TV dont voici le test.

 C’est quoi ANDROID TV ?

Android tout le monde connait. C’est le système d’exploitation qui anime les smartphones et tablettes hors ceux d’Apple. Android TV en est une version pensée pour les TV.

JPEG - 26 ko

Basé sur les mêmes fondation techniques, Android TV est pensé pour faire fonctionner des applications sans recours à une interface tactile ou souris mais avec une télécommande et un pilotage vocal.
Il est à la fois allégé de toute une partie comme la gestion des communications et enrichi par ailleurs pour des réglages TV, résolution, audio, ….

Un magasin de téléchargement d’application Play Store existe comme sur un smartphone ou tablette avec une collection de logiciel limitée principalement orientée vidéo et multimédia.

 Une petite famille

Il y a très peu d’appareil fonctionnant sous ANDROID TV sur notre marché.

  • Côté boîtiers TV seuls les deux Xiaomi BOX TV (BOX 3 et BOX S) et la NVIDIA SHIELD sont recommandables à 100%. D’autres lecteurs signés MECOOL ont des soucis avec l’application NETFLIX ou le mode Chromecast. SFR a mis sur le marché un boitier ANDROID TV Connect TV bridé qui a fait un flop.
  • Côté Televisions, Philips, SONY, TCL et Thomson ont en France une partie de leur gamme de téléviseurs dont le système « SMART TV » est ANDROID TV.
  • Côté Décodeurs TV Adsl/Fibre. Bouygues propose la BBOX Miami et la dernière BBOX ULTYM 4K sous Android TV. La Freebox Mini 4K est sous le même système.
La BBOX ULTYM de chez Bouygues fonctionne aussi sous Android TV
La BBOX ULTYM de chez Bouygues fonctionne aussi sous Android TV

Ce ralliement de deux gros fournisseurs Telecom est essentiel à l’écosystème Android TV. Grâce à eux les applications de rattrapage MyTF1, 6PLAY ou encore France.TV existent en version ATV. Indisponibles sur le Playstore , elles s’ajoutent manuellement via leur APK.

 De la MI BOX 3 à la MI BOX S

La MI BOX 3 sera restée pour moi la meilleure box Android TV du moment en qualité prix. La meilleure reste dans l’absolue la NVIDIA SHIELD qui propose en environnement plus riche et un catalogue de jeux exclusif mais au prix d’un tarif trois fois plus important.

La MI BOX TV 3 avait reçu 5 étoiles dans mon test, autant dire l’attente forte quand à sa remplaçante. La nouvelle Xiaomi MI BOX S serait elle encore meilleure ?

Dès la boite commence à se dessiner que l’évolution entre génération ne sera pas majeure. La nouvelle MI BOX S propose un emballage quasi identique, un peu plus petit que la MI BOX 3.

A gauche la MI BOX 3, à droite la nouvelle MI BOX S
A gauche la MI BOX 3, à droite la nouvelle MI BOX S

Un emballage contractualise avec l’acheteur via toutes les indications présentes. La box Xiaomi affiche les logos AndroidTV, Google assistant, Chromecast, Google play. Côté applications, NETFLIX est clairement référencé. Ce point rassure à la lumière des derniers déboires des Box Mecool devenues incompatibles du jour au lendemain.
Xiaomi a aussi cherché à se faire sponsoriser sa box avec un logo RED BULL TV ou encore Spotify.

Vius verrez également des indications Dolby Digital et DTS qui signalent que Xiaomi cible aussi un autre domaine plus home cinema. Il a donc payé les licences pour ces formats de décodage audio.

 Un « Apple TV like » sous Android

A l’intérieur de l’emballage se trouvent la nouvelle BOX S, un chargeur externe norme CE Jack DC identique à la MI BOX 3, une télécommande, un câble HDMI ainsi qu’un petit guide comprenant le Français.

Tout pour démarrer sauf les piles.
Tout pour démarrer sauf les piles.

La MI BOX TV S proposée en import dans mon bon plan adaptée à notre marché et griffée CE.

La MI BOX S devient plus carrée
La MI BOX S devient plus carrée

Esthétiquement le boitier est un peu plus petit et carré que la précédente version. Il se rapproche maintenant encore plus de la forme d’un Apple TV 4K.

JPEG - 39.9 ko

Attention à ne pas acheter par erreur en import une Xiaomi Mi Box 4. Cette box conçue pour la Chine est de meme apparence avec cependant une couleur grise et un système d’exploitation autre que Android TV.

En regard de la MIBOX 3, la MIBOX S perd 30 grammes (150g contre 180g). Elle reste au final suffisamment lourde pour ne pas se soulever quand vous lui raccorderez des câbles. Le matériau est un plastique de bonne qualité.

La connectique est réduite au minium
La connectique est réduite au minium

Xiaomi n’a pas évolué d’un iota en matière de connectique et joue comme Apple une relative continuité d’un modèle à l’autre.

Il n y a toujours qu’un unique port USB et une absence de port Ethernet. Heureusement le port USB peut toujours accepter un adaptateur multi USB et Ethernet comme ce modèle sur Amazon que je recommande.

La liaison au téléviseur se fait via la prise HDMI 2.0a. Elle est compatible CEC et HDCP 2.2. Une prise audio jack compatible numérique optique est toujours présente de manière à relier un amplificateur externe ou une barre de son en filaire.

Petite évolution du côté de la télécommande avec l’arrivée de boutons raccourcis pour obtenir une liste des applications installées, l’accès direct à NETFLIX ainsi que du « Live TV ».

Quelques nouveaux boutons sur la télécommande
Quelques nouveaux boutons sur la télécommande

Pour NETFLIX, c’est la manifestation d’un accord commercial renforcé entre Xiaomi et l’éditeur. Les constructeurs de TV font de même.
Le bouton LIVE TV n’est pas (encore) utile. C’est l’idée d’agréger dans une même application des flux vidéo de différentes applications de streaming voire tuner vidéo externe.

Le LIVE TV Bien vide en France ...
Le LIVE TV Bien vide en France ...

Malgré tous mes essais, je n’aurai réussi au mieux qu’à naviguer dans les vidéos offertes sur Google Play Film.

 Performance identique, meilleure stabilité

Pas vraiment plus de changements majeurs en interne.

J'ai reçu deux mises à jours d'Android
J’ai reçu deux mises à jours d’Android

La MI BOX S fonctionne livrée avec Android 8 Oreo. Dès sa mise en service, elle reçoit une mise à jour pour évoluer en OREO 8.1.

Pour rappel, la MIBOX 3 précédente aura été lancée en version Android TV 6 puis finalement mise à jour avec un peu de douleur en Android 8.0 il y a quelques mois. Elle n’aura probablement plus accès à des mises à jours alors que subsiste chez certains des soucis de stabilité comme des problèmes de sortie de veille.
La MI BOX S est donc plus évolutive à terme sans que ce ne soit à cet instant un point majeur de différenciation.

Le composant principal, SOC, est different. C’est maintenant un Amlogic S905L cadencé à 1.5 GhZ et non plus un S905X comme la précédente série.
Ce Cortex-A53 quatre cœurs n’est particulièrement récent . C’est une variation moins chère qui abandonne quelques aspects considérés par Xiaomi comme non essentiels comme la gestion des Webcam ou celle du codec VP-9. Il est couplé à un GPU Mali-450, une mémoire de 2 Go et un stockage de 8 Go non évolutive.

Je n’ai pas constaté de gain ou perte notable en fluidité sur l’interface Android TV ou les applications entre les deux versions.

La Mi Box S n’est pas aussi rapide qu’une NVIDIA SHIELD avec son excellent SoC NVIDIA Tegra X1 mais dans les usages cibles, ce n’est pas gênant.

 Un décodeur TV sympathique

La MI BOX S a pour objectif d’être un bon décodeur TV et multimédia.
L’interface utilisateur est celle d’ANDROID 8/Oreo sans particulièrement de customisation.

JPEG - 72.7 ko

Elle se configure facilement via un assistant en français ce qui la met à la portée de tous.

L'interface de la MI BOX S Android TV 8 OREO
L’interface de la MI BOX S Android TV 8 OREO

Vous aurez à l’issue accès à un bureau permettant de lancer des applications élémentairement ou via des « chaines » (Molotov, Netflix, Mycanal, Youtube...).
Ces chaines affichent en permanence des recommandations ou permettent de reprendre la lecture de vos programmes vidéo.

Les différents écran de réglages de la MI BOX S
Les différents écran de réglages de la MI BOX S

Les réglages sont peu nombreux et à première vue 100% identiques à la précédente version.

La personnalisation de Xiaomi passe par l’ajout d’applications dans le firmware. En Europe, nous avons de la chance car seule l’application RED BULL TV vient polluer le systèmes. Les autres sont invisibles mais bien en attente dans le système.

Molotov TV, MyCanal, Netflix, OCS, Sfr Play, RMC SPORT ou encore Kodi se téléchargent via le Playstore sans efforts.

Pour un usage classique en remplacement d’un décodeur TV vous constaterez cependant qu’il y a de de grands absents :

  • Aucune applications de TV de rattrapage
  • Pas d’Amazon Prime Video.
  • Pas de Navigateur Internet

Ces applications existent cependant pour d’autres plateformes comme la Bbox Ultym ou la Nvidia Shield et se trouvent être compatibles avec la MI BOX S.
Elle peuvent s’ajouter manuellement sans effort.

Il faut télécharger les programmes Android sous leur forme APK et les installer en cliquant dessus via un navigateur de fichier à télécharger via le Playstore.

ANDROID TV (ATV) Ne dispose pas de toutes les applications dont vous pourriez avoir envie. Il est possible d’en installer en déposant sur une clé USB leur fichier APK et en demandant l’installation en cliquant dessus. Téléchargez les directement via APTOIDE sur votre clé USB.

Vous y trouverez MyTF1, 6play, France.TV ou encore Amazon Prime Video que j’ai pu tester sans encombre. Des applications destinées aux tablettes peuvent aussi souvent fonctionner mais il faut alors utiliser une souris pour les gérer à l’écran.

Une fois cette petite configuration complémentaire passée, vous vous retrouvez avec un décodeur de premier plan. Je n’ai expérimenté aucun plantage, freeze ou autres depuis la reception de ma Mi Box S lors de ses tests poussés.

La stabilité est au rendez-vous.

 Un lecteur multimedia 4K

L’intérêt de la MI TV BOX S est aussi d’être une station multimédia HD/4K.

Un lecteur multimedia de bonne qualité

En lui installant le programme incontournable qu’est devenu KODI, vous saurez lire du contenu multimédia, image/Audio et surtout vidéo et ce jusqu’à des résolutions 4K.

Ce petit lecteur économique UHD a pu lire sans encombre différents films 4K de test placés sur un disque USB externe. Je n’ai eu aucune perte de frame ou gène visuelle. Il n’y a pas de gestion automatique du framerate.

Le son multicanal restera limité au 5.1 mais pour beaucoup cela suffira pour une experience home cinema standard.

Le circuit WIFI 802.11 AC ne permettra pas de streamer ce type de contenu trop gourmand en bande passante. Il faudra prendre un disque en USB ou un adaptateur Ethernet pour en profiter.

Une compatibilité Chromecast

Ce n’est pas tout. La MI BOX S est reconnue comme un Chromecast officiel. De son smartphone Android ou même iPhone vous pouvez donc streamer des vidéos non protégées comme de Youtube mais aussi celles de Netflix, Molotov Tv ou Mycanal.

Le circuit Bluetooth 4.2 peut servir pour de la diffusion audio, pour des bandes son de films (sans aucun décalage dans mes tests) ou de la musique (Spotify et Deezer sont au catalogue).

J’ai aussi utilisé ma manette Xiaomi sans fil pour tester des petits jeux avec succès. C’est un bonus.

La mémoire de 8 GO semblera réduite mais considérez que les applications multimedia dépassent rarement quelques dizaines de MO. Les jeux sont eux plus gourmand.

Tout est parfait ? Non. Je regrette que la partie HDMI CEC ne permette pas d’éteindre ou allumer directement la télévision comme sait le faire la Shield. Il reste cependant possible de se servir de la télécommande de la TV pour se déplacer sur la MI BOX S via les commandes CEC.

Me reste à tester la partie domotique et voir si la MI BOX se comporte comme une enceinte connectée Google Home pour le pilotage de vos produits compatibles.

Pilotage à la voix avec Google Assistant « Ok Google » pour votre domotique
Pilotage à la voix avec Google Assistant « Ok Google » pour votre domotique

 Un simple reboot

Vous l’aurez donc compris, la nouvelle Box TV 4K Xiaomi MI BOX S ne doit être vue que comme une mise à niveau de la précédente version visant à repartir sur une base logicielle récente plus stable avec une probable meilleure certification Google ou encore Netflix.

Le reste des évolutions est plutôt de matière à réduire les coûts sans compromis : emballage plus petit, produit moins lourd, processeur S905L.

Le prix actuel autour de 50€ en fait l’affaire du moment. De toute façon il n’y a pas d’autre concurrence que la Nvidia Shield qui joue dans une autre catégorie en offrant accès à un catalogue de jeux exclusif ainsi qu’au streaming de jeux de votre ordinateur.

Si la MI BOX S vous intéresse, je vous recommande de suivre mon bon plan qui est régulièrement actualisé en fonction des offres spéciales : Xiaomi MI BOX S, meilleure box 4K AndroidTV économique Certifiée Netflix 4K à 62€99

J’ai deux MI BOX S en fonctionnement donc n’hésitez pas à réagir et me poser des questions via le forum de l’article pour completer le test. Dites moi également si vous souhaiteriez en avoir une vidéo de présentation sur ma chaine Youtube.

J’aime
Fonctionne parfaitement
Prix
J’aime moins
Peu de changement

Xiaomi MI TV BOX S

4

En conclusion

La Xiaomi MI BOX S reste une évolution légère en regard de la précédente génération qui vise à l’inscrire dans la durée avec un système OREO dès la sortie du carton. Elle reste la référence en rapport qualité prix dans le monde des boîtiers Android TV peu chers et polyvalents. Elle pourra avantageusement remplacer un décodeur TV de BOX ADSL et un lecteur multimédia 4K sous chacune de vos TV.